MAMCOM Infos

Avis d'appel d'Offres

Dans le cadre de son opération immobilière, la MAMCOM lance un Appel d'Offres pour la construction de logements. Le Dossier ...

Opération immobilière : Les souscriptions ont démarré et se poursuivent

Acquittez-vous d'un apport initial de 1.500.000 de F. CFA pour l'une des villas 3 pièces ou de 2.500.000 de F.CFA pour l'une ...

Compte séquestre de l’opération immobilière de la MAMCOM

Domicilié à la Société Ivoirienne de Banque (SIB) au numéro : CI007 01030 900009232050-22.

faq

temoi-sug

Diabète de grossesse ou diabète gestationnel

grossesse

 

 

Ce diabète touche 3 à 20% des femmes enceintes vers la fin du 2e  et 3e trimestre de la grossesse. Il se manifeste par  une augmentation du taux de sucre dans le sang (glycémie).

Dans 90% des cas, il disparait après l’accouchement, mais la mère encourt le risque de développer un diabète dans les années à avenir.

Loin d’être anodin, le diabète gestationnel est la principale complication de la grossesse. La sédentarité, la malbouffe, le surpoids ne cessent de progresser, mais certaines périodes de la vie sont plus à risque. Ainsi la grossesse peut être une période à risque pour la mère et l’enfant.

 

LES CAUSES

On note :

- une résistance des cellules à l’action de l’insuline provoquée par l’hormone du placenta.

- le pancréas qui n’arrive pas à secréter assez d’insuline pour juguler l’effet des hormones, ce qui entraine l’élévation du taux de sucre dans le sang (hyperglycémie).

 

LES SYMPTOMES  

 Quelques fois la femme enceinte ressent une fatigue inhabituelle

 Une soif exagérée

Une augmentation du volume et la fréquence des urines, des céphalées (maux de tête).

 

LES FACTEURS DE RISQUES

  Plusieurs facteurs augmentent le risque de développer  un diabète  gestationnel :

  -Après 35 ans

 -le surpoids

 -parents diabétiques

 -Avoir déjà accouché d’un bébé de plus de 4kg.

 Avoir déjà développé un diabète de grossesse lors  d’une grossesse précédente.

 Avoir un taux de sucre anormalement élevé dans le passé.

 Prise de médicament à base de cortisone de façon régulière.

 

DEPISTAGE

 -Faire le test de dépistage du diabète chez toutes les femmes enceintes, entre la 24é et la 28é semaine de la grossesse. Mais le faire un peu plus tôt chez les femmes à risque.

 

LES COMPLCATIONS POSSIBLES

 

Si le diabète n’est pas traité pendant la grossesse :

 

POUR LA MERE

- Hypertension artérielle ou pré éclampsie

- Problèmes cardiovasculaires

- Risque de rester diabétique après l’accouchement

- Surplus du liquide amniotique (hydramnios)

 

POUR L’ENFANT

-avortement s spontanés

-Malformation nerveuse ou cardiaque

-Difficultés respiratoires

-Risque de bébé trop gros (macrosomie)

-Hypoglycémie à la naissance

Risque de blocage des épaules à la sortie lors de l’accouchement

-Risque d’être obèse au début de l’âge adulte.

 

TRAITEMENT

 

En cas de diagnostic de diabète gestationnel, un plan d’alimentation personnalisé sera élaboré pour contrôler la glycémie.

En général, une alimentation équilibrée  est primordial pour le contrôle des glycémies et pour une grossesse en santé.

 

IMPORTANCE D’UNE ALIMENTATION EQUILIBREE

 

L’alimentation contrôlée en glycémie (sucre) est la pierre angulaire du traitement. Il est primordial de ne pas les éliminer complètement mais plutôt  de les  répartir tout au long de la journée.

 

VOTRE PLAN D’ALIMENTATION

 

Un diététiste ou un nutritionniste vous aidera à établir ou à modifier votre plan d’alimentation selon vos besoins énergétiques, saura également vous conseiller quant aux autres nutriments importants  à intégrer à votre alimentation durant la grossesse.

 

IMPORTANCE DE L’ACTIVITEE PHYSIQUE

 

L’activité physique aide au contrôle du diabète durant la grossesse et apporte de nombreux avantages pour la santé de la femme enceinte  et son bébé. On recommande à la plupart des  femmes enceintes de faire au total 150 minutes d’activités physiques par semaine en au moins 3 à 5 séances de 30 à 45 minutes :

-La marche

-La danse

-Le vélo

 -La natation

 -Les appareils d’exercices stationnaires

 -Le ski de fond

-Le jogging

Mais toutefois, penser à bien vous hydrater avant, pendant et après l’exercice.

 

IMPORTANCE  DE  L’ALLAITEMENT

 

Après l’accouchement, l’allaitement est recommandé pour toutes les femmes diabétiques ou non. Le lait maternel  est un excellent aliment pour votre nourrisson. En plus d’aider la mère à perdre le poids gagné pendant la grossesse, allaiter aide au contrôle de la glycémie ou à la prévention du diabète de type 2 .Cela réduit également le risque d’obésité chez  l’enfant.

 

CONCLUSION

 

Pour ne pas exposer le bébé à des risques inutiles, il est essentiel de détecter les troubles diabétiques  dès le début de la grossesse. C’est pourquoi une surveillance du taux de sucre dans les urines est pratiquée chez toutes les femmes enceintes.

 

Traiter la femme enceinte diabétique est primordial pour éviter les grandes variations du taux de sucre dans le sang. Un traitement adéquat et un suivi médical régulier complété par une activité sportive ; avoir un enfant est tout à fait possible. Les progrès médicaux  aujourd’hui permettent de faire de votre grossesse ce moment magique et inoubliable.

 

                                                                                 Georges NGUESSAN