MAMCOM Infos

Avis d'appel d'Offres

Dans le cadre de son opération immobilière, la MAMCOM lance un Appel d'Offres pour la construction de logements. Le Dossier ...

Opération immobilière : Les souscriptions ont démarré et se poursuivent

Acquittez-vous d'un apport initial de 1.500.000 de F. CFA pour l'une des villas 3 pièces ou de 2.500.000 de F.CFA pour l'une ...

Compte séquestre de l’opération immobilière de la MAMCOM

Domicilié à la Société Ivoirienne de Banque (SIB) au numéro : CI007 01030 900009232050-22.

faq

temoi-sug

Les cinq clés pour une alimentation plus saine / mieux manger pour bien vivre

manger-sein-art

 

SELON LE MINISTERE DE LA SANTE ET DE LA LUTTE CONTRE LE SIDA


LA SANTE DANS NOTRE ASSIETTE

 

1- PRENDRE L’HABITUDE DE LA PROPRETE


Pourquoi ?
Beaucoup de microbes dangereux sont présents dans le sol et dans l’eau, ainsi que chez les animaux et les êtres humains.
Ces microbes dangereux sont véhiculés par les mains, les torchons, les ustensiles et en particulier les planches à découper.
Le plus léger contact suffit pour qu’ils passent dans les aliments et provoquent des maladies d’origine alimentaire.


Comment y parvenir ?
Laver les mains avec une eau sûre et du savon :
- Avant de toucher des aliments ; les relaver de temps en temps pendant la cuisine surtout après avoir touché la viande ou la volaille crue.
- Avant et après avoir mangé.
- Après être allé aux toilettes.
On se lave souvent mal les mains en n’employant pas de savon ou en ne lavant qu’une partie des mains. Il faut faire attention au bout des doigts, aux ongles, aux pouces, aux poignets et aux espaces entre les doigts. Il est préférable de se laver les mains à l’eau chaude, mais bien souvent on n’en dispose pas. Laver et désinfecter toutes les surfaces et le matériel de cuisine en contact avec les aliments. Tenir les insectes, les rongeurs et les animaux à l’écart des aliments et de la cuisine. Tenir notre environnement propre.

 

2- SEPARER LES ALIMENTS CRUS DES ALIMENTS CUITS


Pourquoi ?
Les aliments crus en particulier la viande, la volaille, le poisson et leurs sucs peuvent contenir des microbes dangereux susceptibles de contaminer d’autres aliments au cours de la préparation et de leur conservation.


Comment y parvenir ?
- Séparer la viande, la volaille et le poisson cru des aliments prêts à être consommés.
- Laver les plats, le matériel et les ustensiles tels que les couteaux et les planches à découper.
- Ne pas utiliser les aliments sans les avoir lavés.
- Conserver les aliments dans des récipients fermés pour éviter tout contact entre les aliments crus et les aliments prêts à être consommés.
- Les liquides utilisés pour mariner de la viande crue ne doivent pas être réemployés sur la viande après cuisson, lorsqu’elle est prête à être consommée.
- En faisant ses achats, séparer la viande, la volaille et les produits de mer des autres aliments.
- Au réfrigérateur, pour éviter la contamination, disposer la viande, la volaille, les produits de mer sur les étagères inferieure à celles des aliments cuits ou prêts à être consommés.

 

3- BIEN FAIRE CUIRE LES ALIMENTS


Pourquoi ?
Une cuisson parfaite élimine la plupart des microbes dangereux. Des études ont montré que les aliments cuits à 70% peuvent être consommés sans danger.
Le centre d’une pièce intacte de viande (bœuf rôti) est le plus souvent stérile. Toutefois, dans certains aliments comme les viandes hachées, les rôtis roulés ou les volailles entières, on peut trouver des bactéries tant au centre qu’à l’extérieur de la pièce.


Comment y parvenir ?
- Bien faire cuire les aliments en particulier la viande, la volaille, les œufs et les poissons.
- Pour la viande et la volaille, vérifier que la chair n’est plus rose.
- Porter à ébullition les mets tels que les sauces et les ragouts.
- Bien réchauffer les aliments déjà cuits.

 

4- MAINTENIR LES ALIMENTS A BONNE TEMPERATURE


Pourquoi ?
A température ambiante, les microbes dangereux se multiplient très rapidement dans les aliments.
A moins 5°ou plus de 60°, la croissance des microbes est ralentie ou interrompue. La conservation des aliments dans le congélateur et le réfrigérateur ne tue pas les microbes mais ralentit leur multiplication.


Comment y parvenir ?
- Ne pas laisser des aliments cuits plus de deux heures à la température ambiante, réfrigérer les rapidement ainsi que les denrées périssables (de préférence à moins 5°c).
- Maintenir les aliments cuits très chauds (à plus de 60°c) jusqu’au moment de les servir.
- Ne conserver pas des aliments trop longtemps dans le réfrigérateur comme dans le congélateur.
- Ne pas décongeler les aliments à température ambiante. On les dégèlera au réfrigérateur ou dans un autre endroit frais. Pour les grosses pièces de viande, découper les.
- S’il n’est pas possible de conserver des aliments dans de bonnes conditions de sécurité, se les procurer frais et préparer immédiatement juste ce qu’il faut afin de réduire les restes qui ne doivent pas se conserver au réfrigérateur plus de trois jours, et ne doivent pas être réchauffés plus d’une fois.

 

5- UTULISER DE L’EAU PROPRE ET DES PRODUITS SAINS


Pourquoi ?
Les aliments bruts, de même que l’eau et la glace, peuvent contenir des produits chimiques, des microbes dangereux susceptibles de provoquer la FIEVRE TYPHOIDE ou la DYSENTERIE.
Par eau « sûre » ou aliments « sûrs », l’on entend que le produit ne présente ni microbes dangereux, ni substances chimiques toxiques susceptibles de provoquer des maladies.


Comment y parvenir ?
- Utiliser de l’eau saine ou traitée de façon à écarter tout risque de contamination par ébullition (5 à 8 minutes), par la chloration 3 à 5 gouttes de javel pour 1 litre d’eau et par la filtration.
- Choisir des aliments frais et sains.
- Préférer des aliments traités de telle façon qu’ils ne présentent plus de risque comme le lait pasteurisé.
- N’utilisez pas d’aliments ayant dépassé la date de péremption.
- Jeter toute boîte de conserve cabossée, bombée ou oxydée.
- Laver tous les fruits et légumes avec de l’eau propre et sûre avant de les consommer.
- Laver et peler les aliments, réduisent le risque entrainé par les produits chimiques se trouvant à leurs surfaces.
- Couper et jeter les zones endommagées ou abîmées des fruits et légumes.


A RETENIR
Les microbes dangereux et les poisons chimiques (pesticides mal utilisées, produits chimiques, toxines…) rendent malade et peuvent même tuer.
Chez les nourrissons, les femmes enceintes, les personnes âgées, les maladies d’origine alimentaire ont des conséquences plus graves.
La plupart des maladies d’origine alimentaire peuvent être évitées en manipulant correctement les aliments. Pour se multiplier, les microbes dangereux ont besoin d’aliments, d’eau, de temps et de chaleur.


LES SYMPTOMES DES MALADIES D’ORIGINE ALIMENTAIRE
Les plus courants sont les suivants : douleurs au ventre ; vomissements ; diarrhées

Ils peuvent se manifester rapidement après l’ingestion de l’aliment, ou plusieurs jours ou semaines après. Boire beaucoup de liquide évitera la déshydratation au cours de la diarrhée.

 

POUR UNE ALIMENTATION PLUS SAINE, IL FAUT :
1. Prendre l’habitude de la propreté ;
2. Séparer les aliments crus des aliments cuits ;
3. Bien faire cuire les aliments ;
4. Maintenir les aliments à bonne température ;
5. Utiliser de l’eau et des produits sûrs pour consommer des aliments plus sûrs.

 

NB : Il est extrêmement important de respecter les CINQ CLES.