MAMCOM Infos

Avis d'appel d'Offres

Dans le cadre de son opération immobilière, la MAMCOM lance un Appel d'Offres pour la construction de logements. Le Dossier ...

Opération immobilière : Les souscriptions ont démarré et se poursuivent

Acquittez-vous d'un apport initial de 1.500.000 de F. CFA pour l'une des villas 3 pièces ou de 2.500.000 de F.CFA pour l'une ...

Compte séquestre de l’opération immobilière de la MAMCOM

Domicilié à la Société Ivoirienne de Banque (SIB) au numéro : CI007 01030 900009232050-22.

faq

temoi-sug

L'obésité fait perdre jusqu'à huit ans d'espérance de vie

visuel-obesite

 

L'obésité et l'obésité sévère sont susceptibles de faire perdre jusqu'à huit ans d'espérance de vie et jusqu'à 19 années de vie en bonne santé aux personnes concernées, selon une étude.

 

Les résultats sont clairs: plus un individu est en surpoids jeune, plus le retentissement sur sa santé sera important, selon le médecin épidémiologiste qui a travaillé sur l'étude Conduite par le Dr Steven Grover de l'université McGill (Montréal) et publiée dans la revue spécialisée, The Lancet Diabetes & Endocrinology. Celle-ci montre que l'obésité est associée à un risque accru de développer des maladies cardiovasculaires, incluant les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux (AVC) ainsi qu'un diabète, qui vont, en moyenne, considérablement réduire l'espérance de vie et les années de vie en bonne santé, par comparaison avec les personnes de poids normal, commente le Dr Steven Grover.


L'excès de poids est défini en fonction d'un indice de masse corporel élevé (IMC : poids divisé par la taille au carré) : le surpoids correspond à un IMC de 25 ou plus, l'obésité à un IMC égal ou supérieur à 30 et l'obésité sévère à un IMC supérieur à 35.
Les gens en surpoids perdent entre 0 et 3 ans d'espérance de vie, selon l'étude. Les obèses (IMC de 25 à 30) entre un et six ans, tandis que les grands obèses perdent entre une et huit années d'espérance de vie. Les pertes d'espérance de vie les plus importantes concernent les jeunes adultes, âgés de 20 à 29 ans.

 

On vit moins longtemps et beaucoup moins longtemps en bonne santé


Le temps de "vie en bonne santé" perdu peut atteindre environ 19 ans chez les hommes et les femmes très obèses. L'étude a pris en compte le diabète et les maladies cardiovasculaires, mais pas d'autres pathologies (cancers, problèmes respiratoires..) pouvant également être liées à l'obésité chronique.

 

Selon l'OMS, le nombre de cas d'obésité a doublé depuis 1980. Le surpoids concerne 1,4 milliard de personnes de 20 ans et plus, parmi lesquelles plus de 200 millions d'hommes et près 300 millions de femmes sont obèses.